17/07/2016

LE BACINET.

 

 

 

467px-KHM_Wien_A_24_-_Bascinet_of_Ernst_of_Austria,_c._1400,_right.jpg

LE BACINET (OU BASSINET OU BASCINET ) APPARAIT AU XIVeme SIECLE OU IL REMPLACE LE HEAUME, IL SE PORTE SOUVENT AVEC UN COL DE MAILLES DIRECTEMENT ATTACHE AU CASQUE LUI-MÊME.

Ancient_German_armour_helmet.jpg

ci-dessus le grand heaume.

 

AVANT LE BACINET IL EXISTE DEJA UN PETIT BACINET,MAIS IL SE PORTE SOUS LE HEAUME (bien sur il etait sans visiere ).

IL Y AVAIT AUSSI LE BACINET A BRETECHE, RENFORCE PAR UN NASALE AMOVIBLE ET DE LA MAILLE FACIALE.

Bascinet_by_Wendelin_Boeheim.jpeg

 LA BRETECHE EST LA PIECE QUI COUVRE LA BOUCHE ET LE NEZ. QUI PEUT S'ATTACHER AU CASQUE PAR UN CROCHET ET EST RELIE AU CAMAILLE ( mailles qui est reliée au casque et qui fait le tour du cou ).

efb4e2bb18537ae935a641aef7bc91f7.jpg

chevalier du 14eme siècle en tenue de combat complete, il est représenté avec different bacinets, et même le bacinet avec gorgerin d'acier qui remplace la maille. celui-ci prefigure l'arrivée du grand bacinet.

 

LE CASQUE BACINET SE CARACTERISE PAR UN TIMBRE OVOIDE ET POINTU VERS L ARRIERE, QUAND A LA PARTIE MOBILE LE MESAIL OU VENTAIL ( donc la visière articulée ) PEUT AVOIR DIFFERENTES FORMES.

chevalier xiveme.     2.jpg

SI LE BACINET EST TRES POINTU ON PARLE ALORS DE BACINET A BEC DE PASSERAU, CELUI-CI TRES FREQUENT A PARTIR DE LA DEUXIEME MOITIE DU XIVeme JUSQUE VERS 1425. IL POSSEDE DES TROUS POUR LA RESPIRATION DU COTE DROIT ( ou des deux cotés ) QUI EST LE MOINS EXPOSE AU COUP DE LANCE.

musee-de-cluny-paris-1400-2.jpg

08-519470-recadre.jpg

IL Y A AUSSI LE BACINET A TÊTE DE CHIEN, PLUS FREQUENT AU DEBUT DU XVeme SIECLE.

 

bacinet-museau-de-chien.jpg

bacinet-museau-de-chien-avec-maille.jpg

 

LE VENTAIL DU BACINET PEUT-ÊTRE ATTACHE DE DEUX FACONS DIFFERENTES, 1) PAR DES CHARNIERES LATERALES OU 2) PAR LE DESSUS DU FRONT.

klappvisor-01.jpg

normal13.jpg

 

ci-dessous un chevalier du 14eme siècle en tenue de combat, avec bacinet a bec de passereau.

chevalier xiveme.jpg

 

 

 

18:22 Publié dans MOYEN-AGE. | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.